C'est officiel et validé par le gouvernement : un loto de la biodiversité sera organisé en 2023, afin de récolter des fonds supplémentaires pour l’OFB. Cette manne recueillie sur la base du volontariat des joueurs devrait servir à la restauration des milieux naturels et à la sensibilisation des Français à la protection de la nature. Inspiré du loto pour le patrimoine et en partenariat avec la Française des Jeux, des tickets « à gratter » à prix abordables (entre 3 et 10 €) seront mis en vente. Si le principe, né de l’amendement du député Jean-Marc Zulesi (Bouches du Rhône), président de la commission développement durable, est acquis, reste maintenant à définir toutes les modalités d’organisation, puisque la part des taxes qui reviennent habituellement à l’Etat sera reversée à l’OFB, pour protéger et restaurer des milieux abîmés (zone humide, forêt brûlée, etc…). L’OFB espère récupérer au moins une quinzaine de millions d’€ à ce jeu, dont il sera possible d’orienter sa participation vers des projets locaux.