La boucle est bouclée avec la confirmation de la présence du loup en Bretagne, dernière région française qui n’avait pas encore eu « le bonheur » d’apprécier comme il se doit, le retour de ce prédateur. L’animal, auteur d’attaque sur des brebis à Lopérec, La Feuillée et Huelgoat, a été immortalisé par un piège photographique installé dans les Monts d’Arrée. Des inspecteurs de l’OFB ont effectué les constatations d’usage, ce qui a permis aux services de l’État, de confirmer que ces prédations pouvaient bien être imputées à un loup, « suite à des critères concordants qui permettent de ne pas écarter sa responsabilité ». La procédure d’indemnisation et de prévention, inédite en Bretagne, a donc été lancée. S’agit-il de l’animal qui avait été filmé en mai dernier, ou d’un autre sujet ? Pour l’instant, faute de données génétiques, les autorités restent prudentes.