L’ONF et l’Association nationale des jeunes chasseurs (ANJC) mettent en place une « chasse-école » pour la saison en cours. Elle permettra de former de jeunes chasseurs à une nouvelle technique de chasse à tir : la traque-affût. Sans être systématisé, ce mode de chasse pourrait être une alternative à la battue traditionnelle, et permettra d'augmenter le niveau de sécurité. La traque-affût, déjà adoptée dans certaines forêts domaniales, est une pratique courante dans les pays d’Europe centrale. Pour permettre des tirs en sécurité, les chasseurs sont positionnés sur des miradors placés à l’intérieur des peuplements, pendant que les rabatteurs non armés et leurs chiens, foulent la zone. Cela permet un tir fichant, plus proche de l’angle vertical recommandé qui est, rappelons-le, de l’ordre de 12°. Les animaux se déplacent moins vite, ce qui permet une meilleure identification et des tirs plus efficaces, puisque la moyenne des balles tirées pour une pièce est de 2,4, contre 7 dans une battue traditionnelle.