Qu'ils arrêtent d'emmerder trois ruraux ! Qu'ils arrêtent d'emmerder les Français ! Tout ça, c'est de la couillonnade pour que les escrolos justifient les grasses subventions qu’ils perçoivent. Des citadins qui ne cherchent qu’à enquiquiner le petit peuple des campagnes, et à nous faire courber l’échine. Et pourquoi ? Un combat pour trois alouettes, deux vanneaux et un pluvier doré... Et alors, est-ce cela qui va changer la biodiversité, le grand boum climatique et le grand chambardement ? Nous, on rêve debout, en plein air, les pieds dans la gadoue et on est heureux comme ça, parole de ruraux libres et responsables. La liberté ne s'arrête pas là où commence celle de l'autre, elle se cumule dans le respect de chacun. Mais ça, ils ne le comprennent pas, misérables dictateurs qui veulent nous imposer leurs dogmes. Trop, c’est trop ! Le mouvement des gilets jaune a commencé à cause du ton dédaigneux et arrogant du pouvoir. Il faut faire attention aujourd'hui que les ruraux ne prennent pas le même chemin…

Olivier Descharmes