Ce sont les services de l’Etat qui l’ont officiellement annoncé : un lynx, tué par balle, a été découvert le 16 septembre dernier. C’est un berger qui a trouvé le cadavre de l’animal dans le secteur de Mouthe, et a prévenu l’OFB qui a envoyé aussitôt sur place des agents pour effectuer les premières constatations. L’autopsie qui a été effectuée dans la journée a permis de constater que l’animal avait été tué par arme à feu. Les investigations se poursuivent dans le cadre d’une enquête judiciaire, conduite sous l’autorité du Procureur de la République de Besançon, pour identifier le ou les responsables de ce délit (puni d’une peine maximale de 3 ans de prison et 150 000 € d’amende). Le lynx, espèce protégée, fait l'objet d'un plan national lancé au printemps 2022 par le ministère de la Transition écologique pour la période 2022-2026. Il vise à rétablir l'espèce dans un bon état de conservation.