Dans le cadre de la loi sur la transition énergétique, le gouvernement porte en urgence un projet de loi visant à accélérer la production d’énergie renouvelable en France. Les promesses du candidat Emmanuel Macron sont enterrées par le Président de la République, qui veut aller vite dans ce domaine. Malheureusement, il faut ignorer ce qui pourrait retarder l’installation de ces engins, et tant pis si les citoyens ne sont pas contents, surtout ceux qui vont se retrouver sous le brassage d’air de ces moulins à vent. L’État envisage donc de contourner, voire déroger les recours possibles des opposants, tout en simplifiant les démarches administratives des développeurs d’énergie renouvelable. Ce projet de loi vient donc à l’encontre des décisions de justice concernant l’intérêt public, dont l’article 6 traite des règles de protection. Le projet de loi prévoit également une tarification réduite de l’électricité pour les riverains des centrales solaires et des parcs éoliens, dans un rayon de 5 km. En échange de ce dédommagement, le silence sera d’or pour les bénéficiaires. Quant aux autres, ils continueront à payer plein pot !