Dans un article paru dans la revue « Alauda », le Comité d'estimation des populations d’oiseaux (CEPO) présente, pour la première fois, les données des populations d’oiseaux nicheurs de France métropolitaine. Pour 300 espèces, l'état de chacune d'elles est publié avec son indice qualité, ceci ayant aussi pour but de définir des priorités pour l'amélioration des connaissances. Le CEPO s’est fixé comme objectif de présenter les chiffres les plus récents et les plus fiables pour l'avifaune nicheuse, et de faire de ce document, diffusé à intervalles réguliers, une référence officielle et reconnue. Connaître le nombre absolu d'oiseaux dans une population peut sembler secondaire, mais si l'on sait quantifier sa tendance, ou décrire son état de conservation, des actions peuvent être rapidement déclenchées :

- évaluation du risque d'extinction (Listes rouges),

- évaluation dans le cadre des rapportages européens,

- prise de décisions en termes de politiques de conservation,

- évaluation de la représentativité d’une sous-population, par exemple au sein d’une zone de protection spéciale (ZPS).