Un juge américain a prononcé une peine de prison à vie et plus de 15 millions de dollars en pénalités financières contre un riche dentiste. L’affaire remonte à 2016, quand l’arracheur de dents, Larry Rudolph, a tué son épouse d’un malencontreux coup de fusil. Il avait ensuite maquillé la scène du crime, laissant croire à un accident avec une arme de poing, ce qui lui avait permis d’encaisser près de 5 millions de $ en polices d’assurance, pour aller vivre une retraite somptueuse avec sa petite amie. Les sanctions contre le dentiste comprennent une combinaison d’amendes et de confiscation de biens, plus une peine de 20 ans de prison à purger en même temps que sa peine à perpétuité. La petite amie, reconnue complice, a été condamnée à 17 ans de prison, mais a fait appel de la décision. Si la première enquête avait conclu à une mort accidentelle, déclenchant le versement des assureurs, une enquête du FBI, 5 ans après la mort de la dame, a révélé le pot aux roses… et d’autres affaires de fraude. Le dentiste, qui avait trompé et abusé un certain nombre de ses patients, s’était blessé lui-même (mais légèrement) avec une arme à feu lors d’un précédent voyage en Zambie, pour percevoir une pension d’invalidité… Trop, c’est trop !