Organisé chaque année en collaboration avec l'Association des fabricants européens d'armes à feu sportives (ESFAM), le traditionnel dîner annuel de la FACE à Bruxelles a réuni des Eurodéputés et des fonctionnaires de l’UE. La rencontre a été l’occasion, pour les chasseurs et les industriels, d’aborder la proposition de la Commission européenne de réviser le règlement 258/2012 de l'UE, sur les armes à feu. Cela concerne les mesures d'importation, d'exportation et de transit, des composants essentiels et des munitions. Cette proposition, en cours de révision, sera un sujet important de l'agenda du Parlement européen pour 2023. Toutes les parties ont convenu de la nécessité d’établir un dialogue constructif et éclairé, afin d’aider à la prise des bonnes décisions. Madame Marie-Pierre Dechene, Présidente de l'ESFAM et PDG de Browning International, a ouvert l'événement et souhaité la bienvenue à tous les participants : « Cet événement est l'occasion, pour les membres de notre association qui sont les plus importants fabricants européens d'armes de sport, d’exprimer leurs préoccupations et suggestions sur les amendements proposés au règlement 258/2012, et d'ouvrir un dialogue constructif avec les députés européens, les membres de la DG Accueil, la Commission européenne et les autres parties prenantes ». Quant au président de la FACE, Torbjörn Larsson, il a souligné l'importance d'avoir une industrie européenne des armes à feu, forte, ajoutant que tout ce qui affecte cette industrie touche la communauté des chasseurs européens. Les fonctionnaires concernés de la DG Home de la Commission européenne, en charge du dossier, ont également souligné la valeur du dialogue avec les parties prenantes, qui permet d’avancer sereinement vers une révision pratique du règlement.