Les surfaces brulées sont impressionnantes : 246 200 ha en Espagne, 150 500 en Roumanie, 75 270 au Portugal, 64 230 ha en France… tous les records sont battus. Rappelons cependant que, dans les années 1970, notre pays avait connu des étés plus graves encore, mais à cette époque, les données n’étaient pas standardisées… C'est donc un triste record que vient de battre l'Union européenne, alors que, l’absence de pluie fait encore craindre des reprises de feux. La zone la plus touchée est la péninsule ibérique, où les brasiers les plus destructeurs ont été vus en Galice, dans le nord-ouest du pays. Le Portugal a aussi lutté contre un feu gigantesque dans le géo-parc mondial reconnu par l'Unesco, dans la région montagneuse de la Serra da Estrela. Spectaculaire également, le feu qui s’est déclaré en Allemagne à la suite d’une explosion dans un dépôt de munitions de la police. En Slovénie, les pompiers ont déclaré avoir lutté durant plus de dix jours contre le plus grand incendie de l'histoire récente de ce pays. Mais, n’ayant pas de tracker d’eau, ils ont dû demander de l’aide à la Croatie, qui a envoyé un avion... rappelé presqu'aussitôt pour éteindre ses propres incendies. Concernant la situation en France, le Président de la République va réunir l’ensemble des acteurs des départements concernés, afin de réfléchir au « modèle de prévention et de lutte contre les incendies ».