La semaine dernière, enfin, les décrets relatifs aux attributions des ministres délégués et des secrétaires d'État, attachés au ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, sont parus au Journal officiel. Ils résultent du remaniement du gouvernement « Borne II », formé à la suite des élections législatives. Cela concerne trois ministres délégués et deux secrétaires d'État :

 

- ministre de la transition énergétique : Caroline Cayeux, ministre déléguée chargée des collectivités territoriales et placée sous la double tutelle du ministère de l'Écologie et du ministère de l'Intérieur et des Outre-mer. Elle est chargée de tout ce qui concerne la « décentralisation et la cohésion des territoires »,

 

 

 

- ministre délégué chargé des transports : Clément Beaune. Il a pour mission de traiter toutes les « affaires relatives aux transports, à leurs infrastructures et à l'aviation civile »,

 

 

 

 

- ministre délégué chargé de la Ville et du Logement : Olivier Klein. Son rôle s’inscrit principalement dans la mise en œuvre de la politique de renouvellement urbain et de lutte contre l'étalement urbain.

 

 

 

 

- secrétaire d'État : Bérangère Couillard. Elle a en charge les politiques « de protection et de valorisation de la nature et de la biodiversité ». Ces dernières comprennent la gestion des forêts, de la faune sauvage, de la police de la chasse et de la pêche en eau douce, ainsi que la protection des paysages et des espaces (terrestres) protégés,

 

 

 

- secrétaire d'État : Dominique Faure. Chargée de la ruralité, elle devra veiller à ce que chacun des territoires ruraux dispose des moyens de surmonter ses fragilités et de développer son potentiel en fonction de ses spécificités, notamment en matière d'urbanisme et d'aménagement foncier.