Voilà une épizootie qui n’en finit pas, et les oiseaux d’y laisser des plumes. Cette semaine, la situation sanitaire s’est encore aggravée, ce qui a amené les autorités à prendre de nouvelles mesures pour les régions Bretagne et Pays de la Loire, où le risque de propagation rapide du virus est renforcé par un nombre important d’élevages. Afin d’améliorer leur protection, une zone de contrôle temporaire (ZCT) est appliquée sur l’ensemble du territoire de ces régions (Bretagne et Pays de la Loire) et le département des Deux Sèvres. Dans ces zones, les mises à l’abri sont obligatoires et des tests réguliers en élevage, et avant tout mouvement, sont mis en place. Par ailleurs, les mises en place de volailles seront conditionnées à la réalisation d’un audit de biosécurité favorable. Le déploiement de ces nouvelles mesures de prévention est rendu possible par la volonté unanime des filières professionnelles de lutter contre le virus de l’influenza aviaire.