Sur l’ile de Hokkaido, au nord du Japon, l’ours brun nommé « Ninja » pour sa capacité à éviter les pièges, porteur du matricule « OSO 18 » a été abattu, après quatre années de traque et de guet, ont annoncé les autorités. « L’ours brun a été abattu le 30 juillet, et les tests ADN, ont permis de confirmer qu'il s'agissait bien de OSO 18 » a déclaré Tadayoshi Takeda, un membre des autorités départementales de l'île. L’animal, qui toisait environ deux mètres, était activement recherché depuis qu'il avait commencé, en 2019, à s'en prendre à des vaches laitières. Au total, il est soupçonné d'avoir agressé 66 bovins dont environ la moitié ont succombé à leurs blessures. Selon la chaîne de télévision publique japonaise « NHK », qui comme d'autres médias nippons se passionnait pour la traque de ce plantigrade et les mystères qui l'entouraient, l’ours avait la capacité extraordinaire d’éviter les humains et à déjouer leurs pièges. Selon les autorités locales, plus de onze mille ours vivent sur l’île de Hokkaido, au grand désespoir des agriculteurs et des éleveurs victimes de très nombreuses attaquer sur le bétail. Pour la saison de chasse 2021/2022, 1056 ours ont été abattus sur l’ile de Hokkaido.