Dans son communiqué, la FDC 57 invite ses chasseurs à se joindre à l’OFB et à la Gendarmerie nationale, en complément du dispositif de surveillance qui sera mis en place autour de la base aérienne de Grostenquin, dans le cadre du rassemblement évangélique des gens du voyage qui se tiendra du 3 au 11 septembre. La FDC précise : « Sans stigmatiser une communauté, un rassemblement de 30 000 à 40 000 pèlerins peut éventuellement engendrer des troubles à l’ordre public et des dégradations du milieu naturel. Pour prévenir ces atteintes à l’environnement, le service départemental de la Moselle de l’OFB, appuyé par la gendarmerie seront mobilisés avec des patrouilles de surveillance sur le terrain de jour et de nuit (WE inclus) dès l’arrivée des premiers pèlerins, le 27 ou le 28 août… Afin que ce dispositif exceptionnel trouve tout son intérêt, il convient que chaque chasseur soit acteur de ce dernier tant en sa qualité de gestionnaire de l’espace naturel qu’en sa qualité de citoyen… ». Suivent les consignes d’usage en la matière, les recommandations des forces de l’ordre et cette précision de Pierre Lang, président de la FDC 57 : « En tant qu’Association de Protection de l’Environnement, nous comptons sur votre collaboration afin d’être nos sentinelles sur le terrain et exemplaire dans l’exercice de la chasse ».