Secteur (presque) calme cette semaine, et peu d’incidents et d’accidents à relater. Et c’est tant mieux si cela correspond à une prise de conscience générale des fondamentaux de la sécurité…

- Bouches du Rhône : une balle perdue a touché un véhicule qui circulait, le 6 décembre dernier, à proximité de la commune de Pélissanne. La balle de fusil de calibre 12 a traversé la carrosserie par l’arrière en faisant un trou plus gros que le pouce, percé le sac à langer d’une fillette de 21 mois installée dans un siège auto à l’intérieur du véhicule, traversé le siège conducteur qui fut touché à la jambe par le projectile en fin de course. Plainte a été déposée et les expertises balistiques sont en cours...

- Vosges : lundi dernier, dans le massif du Hohneck, un chasseur originaire de Suisse, est décédé après une chute d’une vingtaine de mètres sur le versant alsacien du Schiessrothried. C'est le Peloton de Gendarmerie de Haute-Montagne de Xonrupt-Longemer qui a découvert le corps, qui n’a pu être évacué que le lendemain par hélicoptère, en raison des conditions météo, dans cet endroit très difficile d’accès. Accident, malaise ? L’enquête en cours devra le déterminer.

- Pas de Calais : un chasseur est décédé dans la nuit de mardi 13 à mercredi 14 décembre, à Clairmarais, près de Saint-Omer. L'homme de 40 ans a été victime d'un arrêt cardio-respiratoire alors qu'il se trouvait dans sa hutte.

- Suisse : il tire sur un cheval et conteste la sanction… une interdiction de chasser pendant trois ans qui a été confirmée contre un chasseur qui a pris un Franches-Montagnes pour un sanglier, le 8 septembre 2021, près de Porrentruy. Mais le chasseur a contesté la sentence devant la Cour administrative, comme le révèle « Le Quotidien Jurassien » puisque son matériel était en ordre, et il était sûr d’avoir identifié un sanglier. ce n’est donc pas volontairement qu’il a abattu un cheval. Et comme il faut un responsable, il a incriminé le canton qui a autorisé les tirs de nuit pour combattre la pléthore de sangliers. Mais la Cour administrative n’a fait qu’alourdir l’ardoise avec 1 000 francs de frais de procédure et l’indemnisation du propriétaire du cheval tué.

- Haute Corse : samedi dernier, en fin de matinée, un homme a été blessé dans un accident de chasse à Carticasi, dans la région de Castagniccia. Blessé à la cuisse et au mollet à la suite d'une charge de sanglier, le chasseur de 58 ans a été pris en charge par le Groupe de Recherche et d'Intervention en Milieu Périlleux (Grimp) et l'hélicoptère Dragon 2B pour être évacuée vers le centre hospitalier de Bastia.