Dans le Michigan, les autorités sanitaires américaines ont fait savoir, mardi dernier, que des dizaines de chiens étaient morts, infectés par un virus encore non officiellement identifié. D’après le ministère de l'Agriculture et du Développement rural de l’état, l’infection s’attaque aux cellules de l’intestin causant une gastro-entérite hémorragique, et aux globules blancs amenant un affaiblissement du système immunitaire. Pour le moment et dans l’attente d’informations complémentaires, les propriétaires de chiens sont invités à vérifier que leur animal est à jour sur les vaccinations de routine, première étape de lutte. « Nous en sommes encore aux premiers stades de cette enquête, et attendons les résultats des analyses des échantillons soumis au laboratoire de diagnostic vétérinaire de l'Université de l'État du Michigan » a déclaré la vétérinaire en chef, qui a précisé que les sujets les plus sensibles étaient les chiots, les subadultes et les chiens adultes non vaccinés.