La réunion annuelle des directeurs de la chasse de l'Union européenne s'est tenue la semaine dernière, du 19 au 21 octobre. Elle était accueillie par la présidence tchèque de l'UE à Prague. Cette rencontre des 27 directeurs de la gestion du gibier de l'UE est une tradition depuis 2011. Elle a pour but d'aborder les questions pertinentes relatives à la chasse et à la conservation du gibier au niveau européen. Parmi les personnes présentes figuraient des représentants des ministères de l'UE et des organismes gouvernementaux concernés, responsables des questions de gestion, ainsi que des directeurs d'organisations et d'entités travaillant dans le secteur, telles que le CIC et la FACE. À l'ordre du jour, cette année, figuraient la loi européenne sur la restauration de la nature, la peste porcine africaine, les approches de gestion des grands carnivores et l'interdiction du plomb dans les munitions. En outre, la réunion a été l'occasion de discuter d'un des projets en cours du CIC, concernant l'établissement d'une base de données sur l'utilisation durable.

Puis, quelques jours plus tard, le 26 octobre, les représentants des principales associations de chasse européennes échangeaient leurs expériences et leurs perspectives générales sur le rôle essentiel des chasseurs pour la nature, la société, l'économie, et sur la meilleure façon de promouvoir un dialogue ouvert avec les institutions de l'UE. A cette occasion, le directeur général du CIC a reçu le « Golden Great Bustard Feather Award for Services to Hunting », en reconnaissance du travail effectué à réunir des artistes, des photographes, des écrivains, des éducateurs et des chasseurs, dans le but de développer l'éthique et la culture de la chasse.