C’est la Préfecture de Seine-Maritime qui a révélé ce rebondissement inattendu : une balle a été retrouvée à la base du crâne de l’orque morte fin mai 2022, dans la Seine. Selon les résultats des analyses et de la nécropsie réalisée le 31 mai par une équipe de vétérinaires : « une munition a été décelée à la base du crâne de l’animal… », mais précisent-ils : « compte-tenu des éléments matériels disponibles, il n’est pas possible de dater le moment où la balle a pénétré dans le corps de l’animal. Aucune certitude ne peut être tirée à ce stade ». Alors que le Procureur de la République de Rouen a été informé de cette découverte et « déterminera les suites qu'il souhaite y donner », l’association Sea Shepherd s’est plus avancée : « Sedna, l'orque errante dans la Seine est morte de faim. On lui avait par ailleurs tiré une balle dans la tête plusieurs semaines ou mois auparavant… », déclaration qui rejoint celle de la préfecture : « si la cause exacte du décès n'est pas connue, les éléments recueillis indiquent que sa mort n'est pas directement liée à son passage dans la Seine ». L'autopsie a confirmé effectivement la « mauvaise condition physique » de l'orque, une femelle « immature » de plus de 4 mètres de long, pesant près de 1 100 kg, peu avant sa mort.