Bien que le pays abrite la plus grande population d'outarde barbue (Tetrax tetrax) d'Europe occidentale, les effectifs ont chuté de près de la moitié en 11 ans. Dans la province de Ciudad Real, les spécialistes ont constaté que ce déclin n'était pas géographiquement homogène. L'espèce a diminué de manière significative dans toutes les catégories, sauf… dans les domaines de chasse, où les lâchers sont venus soutenir et renforcer les populations. Et ils ajoutent :  « Si, dans ces domaines, des mesures de gestion sont mises en œuvre au profit de l’espèce Tetrax tetrax, force est de constater qu’elles profitent également aux autres espèces, dont des non-chassables ». Ces mesures comprennent le contrôle des prédateurs et la mise en place de cultures à gibier, qui sont les plus bénéfiques à la petite faune terrestre et ailée. Il a été démontré que, dans les domaines de chasse où le renard est sous contrôle, les densités d’outardes n'avait pas diminué entre 2005 et 2016. Soutenus par l’UE, les chasseurs espagnols mettent en œuvre, avec succès, la stratégie de l'Union européenne en matière de biodiversité pour 2030, et apportent une contribution cruciale à la restauration des habitats, aux zones protégées, à la surveillance des espèces. Un bel exemple de gestion raisonnée !