Les douanes malaisiennes ont annoncé avoir saisi des parties d'animaux menacés, dont six tonnes de défenses d'éléphants, des cornes de rhinocéros, des écailles de pangolin et des crânes d'animaux et autres ossements, le tout pour une valeur totale de 80 millions de ringgit (18 millions $). L’illégale cargaison découverte à Port Klang, sur la côte occidentale de la Malaisie, était dissimulée dans un conteneur, avec du bois. Le « bagage » n’étant pas accompagné, aucune arrestation n’a eu lieu lors de la saisie. « C’est la plus grosse saisie d'ivoire réalisée en Malaisie » a déclaré le chef du département des douanes, Zazuli Johan qui a ajouté : « La Malaisie est un pays de transit pour la contrebande de parties d'animaux sauvages qui sont utilisées par la médecine traditionnelle… ».