L’opération anti-braconnage a permis de mettre fin aux sorties nocturnes de 5 braconniers, qui écumaient le Cotentin depuis plusieurs semaines. Ce sont les coups de feu entendus sur la commune de La Bonneville le 17 juin, sur la commune d’Audouville-la-Hubert le 24 juin puis à Sainte-Marie du Mont le 26 juin qui ont déclenché l’enquête menée conjointement par la communauté de brigades de Sainte-Mère-Eglise et les agents de l’OFB. Les investigations ont permis d’identifier cinq personnes, dont un mineur, et lors des perquisitions effectuées sur instructions du Parquet de Cherbourg, plusieurs kilos de gibier et 9 armes de chasse ont été saisies. Lors de leurs auditions, les quatre personnes majeures ont reconnu les faits. Elles seront poursuivies pour chasse prohibée en réunion dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité en décembre 2022. Quant au mineur, il passera devant le juge des enfants.