Le Royal Veterinary College University of London propose aux scientifiques, un « master en biologie des animaux sauvages ». D’une durée d’un an, et pour des frais de scolarité de 25 800 €, cette formation complémentaire est ouverte aux diplômés en sciences biologiques non vétérinaires, et mène au MSc en biologie des animaux sauvages. Le cours offre une exposition pratique aux espèces animales sauvages et une compréhension de la santé, du bien-être et de la conservation, ainsi qu'une formation aux méthodes de recherche pertinentes pour l'étude de la faune sauvage. La formation s’exécute aux côtés de vétérinaires spécialisés dans la faune sauvage. A l’issue de l’année de formation, les candidats admis recevront un diplôme universitaire britannique de première ou deuxième classe, avec mention ou un équivalent international. Pour la sélection d’entrée, les candidats qui répondent aux critères académiques seront évalués sur la base de leur déclaration personnelle, elles-mêmes évaluées en fonction de l'engagement à travailler dans la recherche et la conservation des animaux captifs et en liberté, et à faire une différence dans les résultats de la conservation mondiale en maintenant des populations saines d'animaux sauvages, captifs et/ou libres. Tous les étudiants internationaux (y compris les citoyens des pays de l'UE) qui ont l'intention d'étudier ce programme ont besoin d'un visa d'étudiant. Après avoir terminé un programme de licence ou de master d'au moins 12 mois, les titulaires d'un visa d'étudiant d'un établissement agréé peuvent convertir leur visa en « visa de diplômé », qui leur permet de travailler pendant deux ans au Royaume-Uni. Site internet : ICI