L’affaire fait du bruit, dans et hors le monde de la chasse. A Mauves-sur-Huisne, samedi dernier, dans le cadre d’une battue aux sangliers organisée sur autorisation préfectorale, afin de limiter les dégâts dans les cultures, un participant a dérapé à la vue d’un grand cerf. A travers une haie, il a mis en joue et tué l’animal qui est tombé sur un terrain privé. Le propriétaire du champ a porté plainte et une enquête a été immédiatement ouverte par la gendarmerie de Mortagne-au-Perche. A la FDC de l’Orne, la réaction a été unanime : « Ce n’est pas possible de voir ça, ce n’est pas digne des chasseurs et de leur éthique » a déclaré Yves L’Honoré, technicien supérieur, qui a ajouté : « Le président Christophe de Balorre est véritablement atterré par ce qui s’est passé... L’auteur est un porteur de permis, rien de plus. Il a déjà commis de nombreuses fautes graves qui ont fortement atteint la communauté des chasseurs, qui se désolidarise totalement de cet acte. C’est une brebis galeuse… ». La FDC a déjà annoncé qu’elle se portera partie civile à la fin de la procédure et demandera une peine exemplaire contre cet individu…