A la suite de la publication, par la Commission européenne, de la stratégie de l'UE pour la biodiversité à l'horizon 2030, les députés ont appelé à des actions plus fortes, y compris des objectifs contraignants et des mesures pour inverser la perte de biodiversité. Bien que, pour la FACE, la résolution ne soit pas contraignante, elle a confirmé qu’elle travaillera activement pour garantir que les chasseurs européens soient au centre de toutes les initiatives nouvelles, et existantes, sur la conservation de la nature en Europe. Parmi les points clés de la résolution : le soutien à la protection de 30% des terres et des mers de l'UE, le maintien de 10% de ces zones en protection stricte. La résolution demande également une loi sur la biodiversité pour garantir que les écosystèmes seront restaurés, et protégés de manière adéquate. La FACE s’est déclarée satisfaite que les députés européens aient ajouté que les prises de décision se feraient localement, et non pas à Bruxelles, ajoutant que : « Ceci est important, car les chasseurs et autres utilisateurs des terres, sont des acteurs clés pour soutenir les objectifs des aires protégées ».