Les plus grands spécialistes et praticiens du monde œuvrant sur la chasse et l'utilisation durable, se sont rendus à Lisbonne, au Portugal, pour le séminaire international du projet « C3C » (Chasse : capacité, compétitivité et communications). L'événement était consacré à l'exploration de trois domaines de travail : gérer les risques et les menaces, ajouter de la valeur et communiquer avec la société. En passant d'un monde où la chasse faisait partie intégrante de notre société, à un monde où elle est scrutée au quotidien, ceux qui travaillent dans ce domaine ont désormais la responsabilité d'être proactifs dans l'éducation des personnes et dans les enjeux de l'utilisation durable. Étaient présents un certain nombre de personnalités de premier plan, dont le secrétaire d'État à la conservation du Portugal. Le directeur général du CIC, Tamas Marghescu a présenté le sujet « Un réseau de communication européen et mondial » et décrit le paysage pour les organisations engagées dans l'utilisation durable. La situation actuelle a été largement résumée comme étant une situation qui exige de l'action, et il a été précisé qu'il s'agit de cibler le grand public et les décideurs politiques, plutôt que d'engager des débats avec les opposants à la chasse. Des initiatives de communication nouvelles et innovantes ont également été annoncées et seront prochainement détaillées.