Dans un communiqué publié le vendredi 22 juillet, l'Office national des forêts a confirmé qu’une convention de coopération concernant le possible retour du cerf élaphe en forêt de Brotonne, avait été signée entre l’Office, la FDC 76 et le Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande. « L'épidémie de tuberculose qui a sinistré cette forêt domaniale il y a une vingtaine d'années, avait amené les autorités à éliminer, à l’époque, la population de cerf élaphe. Cette espèce pourra reconquérir la forêt domaniale de Brotonne dès que la Direction départementale de la protection des populations, en charge de suivre l'évolution du contexte sanitaire, et sous réserve de l'accord des propriétaires et gestionnaires que sont l'ONF et les communes, aura donné son accord » ont expliqué les trois signataires de la convention. Une étude servira d’appui à la réintroduction, l'objectif étant d'explorer la possibilité d'une gestion raisonnée de la population de cerf au regard des enjeux forestiers, notamment sur le renouvellement de la forêt, gage de sa pérennité.