À l’occasion de son déplacement en Isère, le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Christophe Béchu, a dressé le bilan de l’opération nationale « contrôles sécheresse », menée par l’OFB. Cette opération a mobilisé des inspecteurs de l’environnement de 81 services départementaux qui ont procédé, depuis la prise des premiers arrêtés, à plus de 4 000 contrôles dans les départements concernés. L’objectif est de sensibiliser l’ensemble des acteurs et des citoyens aux enjeux de la ressource en eau, en faisant preuve de pédagogie et en expliquant la réglementation en vigueur. Sur l’ensemble des contrôles, 15% d’entre eux ont amené les inspecteurs de l’OFB à constater des non-conformités, dont les suites données vont, selon les instructions des parquets compétents, du simple rappel à la loi jusqu’à la contravention de cinquième classe. L’OFB rappelle que si la ressource en eau nécessite une attention particulière en période de crise, elle doit faire l’objet d’une vigilance tout au long de l’année. De sa bonne gestion dépendent les usages privatifs, collectifs, industriels et agricoles, ainsi que la santé des écosystèmes. Pour le ministre Christophe Béchu : « La sécheresse particulièrement marquée cette année a rendu nécessaire les mesures d’urgence exceptionnelles prises sur la quasi-totalité du territoire national. Je tiens à saluer la mobilisation inédite des services de l’OFB pour sensibiliser le plus grand nombre, tout en rappelant les enjeux de la réglementation.  Cet épisode nous rappelle l’urgence à agir, et chaque territoire devra s'adapter au changement climatique, en appuyant sur le travail de planification écologique que le gouvernement a initié ».