« L'épisode de sécheresse que nous vivons dans toute la France métropolitaine est historique », a déclaré la Première ministre, Élisabeth Borne, qui vient d'activer une cellule interministérielle de crise (CIC). Les Préfets ont ainsi pour ordre de réunir les commissions locales de l'eau, afin d'organiser un dialogue sur la priorisation des usages du précieux liquide dans chaque zone de tension. « Dans la continuité des points de situation organisée par les différents ministères en charge, avec les préfets de région et les agences de l'eau, la cellule interministérielle de crise permettra d'assurer une remontée d'information régulière par les Préfets des département des zones les plus touchées, d'anticiper l'activation éventuelle des plans ORSEC [Organisation de la réponse de sécurité civile)« eau » pour les agglomérations concernées et de coordonner les mesures de sécurité civile nécessaires à l’approvisionnement en eau des communes, explique le Gouvernement. Depuis le début du mois d'août, l'ensemble des 96 départements français de l'Hexagone sont en vigilance sécheresse, dont 46 en état de « crise », le plus haut niveau de vigilance prévu par le plan sécheresse.