La pénurie gagne du terrain et inquiète les fabricants, les revendeurs et les utilisateurs… En Suisse, il n’y a quasiment plus de munitions disponibles pour les tireurs sportifs et pour les chasseurs. Interrogé sur les raisons de cette pénurie, qui ne touche pas que ce pays, l'Office fédéral de l’armement (Armasuisse) avance trois explications :

- l'augmentation des dépenses militaires provoquée par la guerre en Ukraine,

- la défaillance des chaînes d'approvisionnement toujours impactées par le Covid,

- le manque généralisé de matières premières.

Cette situation particulière préoccupe les chasseurs, à quelques semaines du lancement de la saison, et trouver de l'équipement est devenu plus compliqué et surtout bien plus onéreux. L'indisponibilité de certaines de leurs munitions habituelles les contraint à se tourner vers d'autres types de balles, ce qui nécessite un nouveau réglage des armes. « C'est vrai que ce changement n'est pas très apprécié, mais si on veut aller à la chasse, il faut savoir s'adapter… » relativise le président de la Fédération valaisanne des sociétés de chasse. Cependant, si cette pénurie, dont personne ne sait combien de temps elle peut durer, ne devrait pas trop impacter la prochaine saison de chasse, elle bouleverse malgré tout ses préparatifs.