Les conditions d’octroi, de renouvellement et de retrait du titre de « vétérinaire spécialiste » évoluent. Jusqu’à présent et tous les cinq ans, ils devaient solliciter le renouvellement de leur titre de spécialiste, qui garantit aux détenteurs d’animaux et à la société, qu’ils entretiennent leurs connaissances et compétences au plus haut niveau dans leur domaine. Seuls les vétérinaires-spécialistes titulaires d’un titre délivré par un collège de l’« European Board of Veterinary Specialisation » (EBVS©) reconnu par le Conseil national de la spécialisation vétérinaire (CNSV) étaient soumis à cette obligation de renouvellement. Désormais, les vétérinaires spécialiste titulaires d’un diplôme d’études spécialisées vétérinaires (DESV), sont également soumis à la même obligation quinquennale de renouvellement du titre. Ces derniers disposent d’un délai, jusqu’au 30 juin 2027, pour justifier qu’ils satisfont les conditions présidant au renouvellement de leur titre de vétérinaire-spécialiste. Ils pourront continuer à se prévaloir de ce titre jusqu’à cette date. A ce jour, en France, 330 vétérinaires, 187 hommes et 143 femmes, sont diplômés d’un titre de vétérinaire-spécialiste reconnu par le CNSV.