Pyrénées orientales : un chien a été tué, victime d’un tir. L’animal, qui appartenait à un cueilleur de champignons a été confondu avec un chevreuil. L’accident a eu lieu en forêt de Rabouillet. Le propriétaire du chien a été pris en charge par d'autres chasseurs présents sur la battue, qui ont, dans le même temps, prévenu les gendarmes. Une plainte a été déposée.

Hautes-Alpes : un chasseur originaire de Gap s'est sérieusement blessé lors d'une partie de chasse à Rochebrune. Installé à son poste, il a entendu les chiens arriver. Mais lorsqu’il a levé son fusil, la queue de détente, coincée dans la cartouchière, a libéré le percuteur, et le coup est parti. L'accident a nécessité l'intervention des pompiers qui ont pris en charge le blessé qui a été transporté à l’hôpital de Gap.

Alpes de Haute-Provence : un septuagénaire a fait une grave chute lors d'une partie de chasse, à Prads-Haute-Bléone. Il a dévalé d’une trentaine de mètres sur un terrain couvert de pierres et d’éboulis. Souffrant de graves lésions, il a été pris en charge par les sapeurs-pompiers, avant d’être héliporté par la section aérienne de la gendarmerie de Digne-les-Bains, vers l’hôpital de La Timone, à Marseille.

Gironde : un chasseur de gibier d’eau est mort noyé, lundi dernier, à Blanquefort, au lac de Padouens. Sous les yeux de témoins, il s'est mis à l’eau pour tenter de récupérer son gibier, mais il s’est rapidement trouvé en difficulté. Quand les secours sont arrivés et sortis l’homme des eaux du lac, ils n’ont pas pu le ranimer.

- Côtes d’Armor : pas d’accident ici, mais un fait divers qui aurait pu être tragique. Lors d’une partie de chasse à Plestan, près de Lamballe, deux chasseurs ont été piqués par des frelons. Victimes d’une dizaine de piqûres chacun, ils s’étaient rendus dans une pharmacie lamballaise, mais devant la gravité de leur état en « urgence relative », les pompiers de Lamballe et du Perray ont été sollicités et ont transporté les blessés à l’hôpital de Saint Brieuc.

- Drôme : hier, les secours sont intervenus pour transporter, en urgence, un homme blessé au ventre par un tir de chasse, sur la commune de Vinsobres. Alors qu’il ramassait des champignons, il a été touché à l'abdomen. Son pronostic vital étant engagé, le SMUR d'Orange et un hélicoptère ont été déployés, et le blessé, médicalisé sur place, avant d’être héliporté vers un hôpital marseillais. Les circonstances exactes de l’accident restent à déterminer. Selon le Procureur de Valence, le balle aurait été tirée par le président de la société de chasse locale, lors d’une battue aux sangliers.

-Vaucluse : un chasseur s’est blessé lui-même, samedi matin, au lieu-dit Les Iscles, sur la commune de Cheval-Blanc. Gravement atteint au genou par une décharge de chevrotines tirée accidentellement par son propre fusil, le blessé a été pris en charge par les pompiers, et transporté à l'hôpital d'Avignon.

 

 

Rappel des règles de sécurité : demandez cet auto-collant à votre FDC, et collez-le sur la crosse ou le fourreau de votre arme. Vous aurez ainsi en permanence, sous les yeux, le rappel des 3 règles élémentaires de sécurité : - Identification ; -Tir fichant ; - Respect de l'angle des 30°