Jeudi dernier, le Tribunal Administratif d’Amiens (Somme) a validé l’arrêté de la préfecture de l’Oise, pris en 2020, qui interdit l’accès des « zones rouges » en forêt de Laigue et Ourscamp. Cela ne concerne que les mercredis et samedis, pendant la période où la chasse à courre est autorisée, dans les « parties identifiées comme étant les plus probables pour les fins de chasse ». Le collectif AVA (Abolissons la Vénerie Aujourd’hui) avait attaqué cet arrêté de 2020. Sur sa décision, le Tribunal administratif précise : « … que l’arrêté n’est applicable que deux jours par semaine et sur uniquement six zones de la forêt où l’équipage de la Futaie des Amis se rend principalement. Il exclut les voiries forestières, les sentiers de randonnées et les pistes cyclables, les axes le plus souvent pris par les usagers… ». Les magistrats ajoutent : « le texte se fonde sur la détermination des militants anti-chasse et le climat délétère qui règne entre ces derniers et les veneurs sur certaines zones de forêt ». La mesure prise concerne les territoires de 32 communes, de Pierrefonds à Morienval. L’arrêté avait été pris pour la première fois en 2019 et reconduit chaque année.