Le vendredi 31 mai, le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Christophe Béchu, a présenté le bilan de l’appel à projet « Sentiers de Nature ». Piloté par le ministère de la Transition écologique, et doté de 10 millions d’euros, ce projet, lancé le 1er septembre 2022, ambitionne d’apporter une réponse concrète et rapide au besoin de nature de la population, et à favoriser le développement d’un tourisme durable, avec la création ou réhabilitation de 1 000 km de sentiers. Succès total, puisque sur les 150 projets qui ont été soumis, 89 ont été retenus dans l’Hexagone et en Outre-Mer, et ce ne sont pas 1 000, mais 1 400 km de sentiers de randonnée pédestre, qui mettront en valeur le patrimoine naturel, culturel et paysager sur leurs abords. Les études préalables et travaux d’aménagement de sentiers, les actions pour l’accueil du public et la pédagogie, les aménagements et travaux pour la protection et la restauration de la biodiversité et des paysages aux abords du sentier ont été financés jusqu'à 80 % pour certains, portés par des collectivités (communes, métropoles, départements…), des parcs nationaux et naturels régionaux, des associations gestionnaires d’espaces naturels et des établissements publics. Les lauréats illustrent la diversité des approches, que ce soit dans une logique de tourisme ou de préservation de l’environnement. Dans l’Hexagone et en Outre-Mer, en zones touristiques très fréquentées, proches d’agglomérations, ou dans des communes rurales, les projets sélectionnés participent tous au développement d’un tourisme durable. Les projets sont situés majoritairement en zone naturelle, mais ils développent aussi le lien ville-campagne.