Dans la Cordillères des Andes péruvienne, vallée de Huancabamba, des scientifiques ont découvert une nouvelle espèce de Pudu, le plus petit cervidé au monde. C’est la première fois, depuis 60 ans, qu’une nouvelle espèce de cervidé, nommée Pudella carlae, a été découverte dans cette zone. Pour la distinguer des autres espèces de Pudu, les chercheurs ont utilisé des tests génétiques et des analyses morphologiques, desquels il ressort que Pudella carlae est désormais considéré comme le deuxième plus petit cervidé au monde, pesant entre 7 et 9 kg et mesurant moins de 43 cm au garrot. Jusqu’à présent, les experts pensaient qu’il existait deux espèces de pudu : celui du sud (pudu puda), et celui du nord (pudu mephistophiles). C’est ce dernier qui est officiellement le plus petit cervidé, puisque sa taille au garrot ne dépasse pas les 35 centimètres. Toutes les analyses ont permis de conclure qu’il existait bel et bien une troisième espèce de pudu, puisque celui du nord pouvait être décliné en deux sous-espèces, dont celle qui vit dans la dépression de Huancabamba. « Nous ne savons pas encore si la nouvelle espèce est issue d’une population qui s’est isolée lors de la formation de la dépression, ou d’animaux qui ont ensuite colonisé et se sont adaptés… J’espère que nous le découvrirons un jour prochain » a déclaré Guillermo d’Elia, auteur de l’étude.