Les 4 axes de la convention

- 1 : Le développement de formations communes à destination des professionnels de la gestion des espaces naturels, notamment en lien avec le futur centre de formation et de recherche de la Fondation François Sommer à Belval. Parmi les thématiques de formations envisagées : l’équilibre forêt-ongulés, la biologie des ongulés sauvages, la mise en œuvre d’une chasse efficiente et sécurisée.

- 2 : Le développement de la recherche et de la connaissance, autour de thématiques environnementales essentielles. Par exemple, la gestion forestière durable, le changement climatique, l’importance des ongulés dans l’écosystème forestier, la restauration des zones humides, la gestion adaptative des grands ongulés, la mise en place de protocoles et d’indicateurs de suivi pour le retour et le maintien de l’équilibre forêt gibier.

- 3 : La mobilisation citoyenne pour la nature. L’Office et la Fondation souhaitent s'engager dans une démarche de sensibilisation et de mobilisation du grand public et des parties prenantes sur les territoires. Parmi les nombreuses actions envisagées, la valorisation mutuelles de deux labels : le label « Forêt d’Exception® », soutenu par l’ONF qui valorise les forêts domaniales disposant d’un patrimoine forestier, culturel ou historique hors du commun, et le label « Territoires de faune sauvage », qui valorise l’action des propriétaires privés en matière de gestion durable de leur espace naturel.

- 4 : Actions internationales : l’ONF et la Fondation pourront s’entendre sur le développement d’actions à l’échelle internationale. Par exemple, en matière de formation des gestionnaires locaux, de mise en œuvre de projets de développement des communautés locales et des territoires ruraux ou encore de développement de synergies entre les deux structures en lien avec les actions de la Fondation et de l’ONF sur le continent africain.