Christophe Béchu et Sarah El Haïry ont lancé, le lundi 8 avril 2024, le dispositif du « Service civique écologique » à l’occasion d’une table-ronde réunissant les parties prenantes. Annoncé par le Premier ministre, Gabriel Attal lors de sa déclaration de politique générale, ce Service civique écologique a pour objectif de proposer à 50 000 jeunes, d’ici 2027, de s'engager concrètement dans la lutte pour le climat auprès d’associations, de collectivités ou d’opérateurs publics. Ces missions, d’une durée de 6 mois à 1 an, s’adresseront aux jeunes de 16 à 25 ans. « Dans un contexte d’urgence écologique qui inquiète fortement les jeunes, il est nécessaire de leur offrir des opportunités d’engagement plus nombreuses et plus pertinentes par rapport à leurs intérêts » déclarait Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires en décrivant ce programme novateur, dont les contours et les ambitions seront dévoilés lundi après-midi à partir de 14h45, Hôtel de Roquelaure, 246, Boulevard Saint-Germain à Paris. Cette table ronde sera animée par Sylvain Waserman, président de l’ADEME, avec la participation de : - Nadia Bellaoui, présidente de l’Agence du service civique ; - Jean-Pierre Bouquet, maire de Vitry-le-François, président des Eco Maires ; - Catherine Lescure, directrice RSE d’Enedis ; - Juliette Focki, jeune en service civique ; - Gilles Vermot Desroches, directeur du développement durable de Schneider-Electric, co-président de la commission Entreprises dans la société et insertion du MEDEF ; - Allain Bougrain-Dubourg, président de la LPO.