Depuis des décennies, la population de grands tétras est à la peine dans les Vosges. Les causes, multiples et complexes, mènent inexorablement à l’affaiblissement génétique et aujourd’hui, il ne resterait qu’une demi-douzaine d’oiseaux sur le massif vosgien. D’où, la volonté d’un projet ambitieux, porté par le Parc naturel régional des Ballons des Vosges, dans le cadre de la stratégie pour le Grand Tétras dans le massif. Face à cette initiative, les opposants à ce projet, et pas des moindre, puisqu’il s’agit, entre autres, du Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel, dénonçait une opération inutile, coûteuse et vouée à l’échec, tant que les conditions favorables à l’accueil de l’emblématique oiseau ne seraient pas réunies. Mais « qui ne risque rien, n’a rien » a sans doute estimé la préfète des Vosges, qui vient d’autoriser, par arrêté préfectoral, ce projet de renforcement de la population « à titre exploratoire pour une première période de 5 ans ». Cette stratégie est pilotée par l’Etat et animée par le Parc naturel régional des Ballons des Vosges, sa gouvernance étant assurée par le comité Tétras Vosges qui rassemble tous les acteurs politiques, socio-économiques et associatifs concernés par cette espèce (Direction Régionale de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement du Grand-Est ; Région Grand Est ; Office National des Forêts ; Groupe Tétras Vosges ; Office Français de la Biodiversité ; Conservatoire d’espaces naturels de Lorraine ; Parc animalier de Sainte-Croix ; les FDC concernées ; Fédération du Club Vosgien). C’est dans ce cadre que le Parc naturel régional des Ballons des Vosges a élaboré, au cours des 2 dernières années, le dossier technique et administratif pour justifier sa demande, auprès des services de l’État, d’autorisation d’introduction dans le milieu naturel, de Grand Tétras dans le département des Vosges, (en application des articles L.411-4, R.411-31 et suivants du Code de l’environnement). Une quarantaine d’oiseaux en provenance de Norvège vont donc, très prochainement, apporter du sang neuf aux grands tétras vosgiens…